Le buzz de l'arbre à P.O.M

Une invitation pour les curieux et les gourmands

Un projet à Trévières et alentours, avec et pour les habitants

présentation

Le Buzz de l’Arbre à POM, une aventure que vous proposent 3 glaneuses, Jeanne, MaËva et Marie.

Une invitation pour les curieuses et curieux, les gourmandes et gourmands !

Pour se rencontrer, créer et s’amuser autour de ce thème : la nourriture et la cuisine, du potager à l’assiette, du quotidien à la fête.
Nos héritages, nos traditions, notre sentiment d’appartenance…

Avec et pour les habitants de tous les âges pendant toute une année, à Trévières et plus largement sur le territoire d’Isigny Omaha Beach.

Vous aimez cultiver, jardiner, récolter, cuisiner, créer, découvrir, déguster, partager…
Invitez les glaneuses chez vous ou retrouvez-les pour :

Pratiquer la photographie, le dessin, les arts plastiques avec Jeanne,- photographe et plasticienne ;
Jouer avec les voix, les sons, les rythmes , la musique avec MaËva, exploratrice sonore et musicienne;
Raconter, imaginer, écrire avec Marie -Manzanita, conteuse et animatrice en écriture, récits, expression créative
Cuisiner, découvrir et partager des recettes, des ingrédients, de bons repas avec les artistes et les habitants
Se retrouver pour des veillées de contes, histoires, musique et dégustation, partager de bons moments.

De cette cuisine concoctée en commun sortiront des P.O.M. installées sur un parcours de découverte à Trévières.

P.O.M Petite Œuvre Multimédia
carte postale sonore numérique
qui associe le son, l’image et le récit.
Ce n’est pas une vidéo, mais la rencontre
de deux formes de création
qui sont liées par une histoire .

Un projet de
Chansons sans Frontières
www.chansons-sans-frontieres.fr


Projet TRTC
(territoires ruraux territoires de culture) soutenu par la DRAC de Normandie et le Département du Calvados et dans la cadre du PAT (projet alimentaire territorial ) de la commune de Trévières pour mettre en valeur
les talents et les ressources locales
existantes et nouvelles.
Avec la complicité de
la boucherie Aux 3 petits cochons

Participez

Ce blog est à vous ! Vous pouvez partager vos retours et photos des événements en nous envoyant un e-mail. Nous publierons vos contenus sur le blog afin que tous puissent profiter de votre expérience.

Contact

Maëva
06 88 56 48 16
maeva[@]chansons-sans-frontieres.fr

Calendrier

octobre 2022
Oct 06 2022
19h00 - 22h00

Atelier écriture et tartines. Écrire, raconter, goûter le pain.

Pas d'événement actuellement programmé.

Les glaneuses

Jeanne Dubois-Pacquet

Plasticienne – photographe, artiste, guide conférencière et médiatrice culturelle

Formée à l’école Supérieure d’Arts et Médias de Caen/Cherbourg, l’image photographique me suit à toutes les étapes de mon travail. Ainsi, mes projets se sont articulés autour de notions de territoires et d’éléments biographiques. Mon inspiration est puisée dans une ferme familiale dans un village du Cotentin, à la croisée de nombreux projets artistiques et de réflexions plus larges sur les archives et le territoire.

Ainsi, la posture de « glaneuse » est un moyen pertinent et privilégié pour faire des rencontres, déclencher la prise de contact.

Mon engagement artistique se mesure aussi par la création de relation ; au fil des médiations, des ateliers, tisser des liens à la fois individuels et collectifs à travers le temps et l’espace. Expositions, projets de création, de médiation, … ma pratique artistique est à la fois nourrie et mise au service de valeurs auxquelles je crois. Travailler en collectif et pour le collectif est une valeur que je cherche à développer.

Depuis 2015, je fais partie du Collectif Caboisett, plasticiennes. Créations artistiques diverses à partir de collectes et d’observation
du territoire (expositions, éditions, évènements) depuis 2015. Mon parcours récent est également marqué par des résidences de création dont la toute dernière, aux Rencontres de la Jeune Photographie Internationale à la Villa Perochon de Niort.

La photographie est pour moi le prolongement de mes pensées, de ma main. Toute¬fois, elle n’existe dans mon travail que sous la forme « d’objets photographiques». Certaines images se tiennent au mur ou dans les objets pensés pour elles. Certaines se glissent dans les pages, dans l’espace d’édition, d’autres sont extirpées, déformées, érigées, transformées. D’autres hantent les interstices entre ces formes.

MaËva

Exploratrice Sonore – Attachée de production et médiatrice culturelle

Ma pratique artistique est centrée sur mes deux passions : celle pour les percussions issues des musiques du monde et celle pour les musiques électroniques (MAO, beatbox, beatmaking, DJing…). C’est grâce à la MAO (musique assistée par ordinateur) que j’ai pu relier ces deux univers et trouver mon identité artistique : enregistrer des sons, des voix, jouer avec, les transformer, les mixer…utiliser et jongler avec tous types de matières sonores et jouer de tous types d’instruments pour créer, produire des objets sonores et une musique bien à moi. Avec cette musique, j’embarque dans des aventures aux côtés d’autres artistes, des partages de scène, des concerts…


Festivals et soirées électro avec des association (Arbrazik, La Bonne Arrivée…), DJ Sets dans les bars (Bistrot du Havre, Bar Back…), pour des soirées privées (club mécènes, mariage…), partages de scène avec des musiciens, performances sonores pour des vernissages, live-paintings…

 

Mon rapport à la musique et mon engagement artistique est intimement lié à la rencontre avec l’autre, partager des moments de jeu, d’émotion, se réunir pour le plaisir de jouer ou d’écouter de la musique. Ce qui me fascine dans la pratique du DJing, pratique qui consiste à « mixer » différents morceaux musicaux, c’est cette capacité à connecter tout un groupe de personnes complètement différentes pour les mettre à l’unisson le temps d’une danse, d’une chanson ou d’un set. Pour moi, la musique est remarquable parce qu’elle peut rassembler et émouvoir, cce qui stimule et nourrit ma démarche de création. Lorsque je compose une bande sonore ou une musique, je travaille essentiellement à la façon de restituer, transcrire, transmettre et partager des gammes d’émotions.

 

Après des études d’arts plastiques et d’histoire de l’art, je me suis formée au management de projets culturels et artistiques. Chargée de développement culturel, j’ai travaillé pendant 6 ans avec le collectif d’artistes résidents à la Ferme Culturelle du Bessin à Creully sur Seulles (médiation, coordination, recherche de financements…). Par la suite, j’ai créé mon entreprise pour apporter conseils et expertise à des structures culturelles (Jazz dans les prés, LAVEC, Cie Damuthée, Cie Cirq’oclown…et Chansons sans Frontières). C’est en 2019 que j’ai rejoint l’équipe de Chansons sans Frontières en tant que chargée de production. En parallèle, j’ai également fondée l’association Culturama Productions qui organise Les Maisons Sonores (spectacles chez l’habitant) pour soutenir les artistes locaux dans la production et la diffusion de leurs créations.

Marie Courtois prieto / manzanita

Conteuse, animatrice d’ateliers d’écriture – Communication, production et médiation culturelle

Bilingue, construite de 2 cultures très différentes, l’une héritée, l’autre adoptée, j’ai toujours été fascinée par les langues, les traditions orales, le rapport entre l’oralité et l’écriture. Si les livres sont mes amis, indispensables à ma survie, les récits, les histoires, les conversations, les témoignages sont les sentiers d’exploration, de vie et de création que j’ai choisi de suivre. J’aime ce travail qu’implique le conte, le récit, qui toujours amène la musique de la langue et l’économie du geste.

Médiatrice culturelle, j’ai travaillé de nombreuses années dans le réseau culturel français à l’étranger comme chargée de mission (programmation culturelle, médiathèque, réseau).

Chargée de production et communication pour Chansons sans Frontières depuis 2011, je prête ma plume pour la communication et l’élaboration de projets.

Je conduis également de nombreux ateliers d’écriture de chansons en France et à l’international, avec des publics très différents mais aussi des projets d’écriture créative reliés à d’autres arts : danse, photographie, arts plastiques…ainsi que l’atelier Encre tes mots, atelier régulier depuis 2018.

Formée à Aleph Ecriture (animation d’ateliers d’écriture, publics dits en difficulté, jeunes publics, textes littéraires, contes, nouvelles, …), j’ai complété cette formation avec les ateliers d’écriture de chanson de Claude Lemesle, auteur et ex-président de la Sacem.

 

Ayant vécu de nombreuses années entre le Brésil, la Bolivie et l’Argentine, c’est au fil de rencontres inattendues que le conte est arrivé dans ma vie, toujours relié à la musique. Entourée de musiciens, plasticiens, artistes de toutes les couleurs, j’y expérimente des pratiques, des projets personnels et d’autres dans le cadre de mon travail. Lectures musicalisées, pratique du théâtre, projets culturels, émissions de radio trilingues autour des contes et récits quechuas; collectages de récits et contes avec ou pour différents organismes à des fins de publications,…

Puis en Normandie, je rencontre les conteurs et conteuses Bruno Mallet, Benoit Choquart, Claire Garrigue, Hélène Beuvin, Christian Tardif, Eugène Guignon, Michèle Bouhet…et l’association Contes Vallée d’Auge qui m’ont accompagné sur mon chemin de conteuse dans la langue et les habitudes d’ici !